Orthophonistes logopèdes logopédistes

Bienvenue !

Cher(e) collègue,

Merci d’être venu(e) sur le site de la méthode Apili. Si vous êtes comme moi, vous prenez sûrement en charge des enfants complètement démotivés par l’apprentissage de la lecture. Avec certains d’entre eux, il m’est arrivé d’en devenir moi même démotivé et de ne plus savoir quoi faire. Face à cela, nous les “rééducateurs” utilisons toutes sortes de techniques (images, gestes, jeux, lettres mobiles,…). Malheureusement, avec certains enfants en grande difficulté, nous avons beau imaginer toutes sortes de supports, activités ludiques, rien ne semble fonctionner.  Si vous vous reconnaissez un peu dans cette description, la suite devrait vous intéresser. En effet, depuis plusieurs années, j’utilise l’humour pour motiver les enfants à apprendre à lire. L’apport de l’humour est d’une très grande efficacité.

 

Mon histoire

 Originaire de Liège en Belgique où j’ai fait mes études de logopédie, j’y ai rencontré ma femme, française et orthophoniste également. Nous nous sommes installés à Soissons en 2002 où nous exerçons depuis en libéral dans un cabinet de groupe. Nous avons deux enfants. 

Pour aider les enfants dyslexiques, j’ai toujours utilisé différentes techniques comme les gestes de Borel, l’imprégnation syllabique, quelques jeux spécifiques… Cela fonctionnait plus ou moins bien, mais je n’étais jamais complètement satisfait. Certains enfants étaient toujours très démotivés et progressaient peu. J’imagine que, comme moi, il vous arrive de ressentir que certaines prises en charge n’avancent pas. Les semaines défilent et certains de nos jeunes patients semblent faire du surplace.

C’est ce que je ressentais lorsque j’ai commencé à utiliser l’humour pour motiver les enfants. Pour moi, cela fût une véritable révélation. A l’époque, je n’avais même pas d’ordinateur dans mon bureau, j’écrivais les phrases à la main. Très vite, j’ai remarqué que les enfants, ayant tellement envie de découvrir ce que j’allais leur faire lire, essayaient de lire à l’envers ce que j’étais en train d’écrire. Ces mêmes enfants, quelques semaines plus tôt, ne montraient absolument aucun intérêt pour la lecture.

Le développement de ma méthode

Depuis lors, j’ai toujours utilisé l’humour pour aider les enfants à apprendre à lire. J’ai lu de nombreux ouvrages sur l’apprentissage de la lecture, notamment les livres de Stanislas Denhaene que vous connaissez certainement. Mes années de pratique m’ont convaincu de l’importance du travail du code, j’ai donc choisi de développer une méthode syllabique. Au départ, j’ai donc repris les méthodes syllabiques les plus connues ainsi que la progression proposée par Stanislas Dehaene et son équipe dans l’ouvrage “Apprendre à lire, des sciences cognitives à la salle de classe”.

J’ai donc passé une bonne année à déterminer la progression idéale, choisir les images de référence, créé environ 500 phrases que j’ai testées en séance. A ce stade, je réalisais tous les dessins à la main, même si je n’étais vraiment pas un bon dessinateur:) Cela fonctionnait tout de même bien avec les enfants.

Pendant quelques années, j’ai donc utilisé mes phrases et ai demandé à ma femme de les tester avec ses patients.

En parallèle j’ai cherché des études portant sur l’humour et les apprentissages. J’en ai trouvé plusieurs, notamment des études effectuées dans des pays asiatiques. Les conclusions de ces études étaient unanimes. L’humour a des vertus extraordinaires ! Il diminue le stress, améliore le niveau d’attention, la mémorisation, la sociabilisation,  la curiosité, la communication et bien entendu la motivation !

Même à l’université, les cours donnés par des enseignants qui utilisent l’humour sont beaucoup mieux suivis par les étudiants. Les résultats aux examens sont aussi nettement supérieurs.

 

En plus de tous ces avantages, l’utilisation de l’humour permet un bien meilleur contrôle de la compréhension de ce qui est lu. Lorsque nos patients lisent des phrases ordinaires, comment savoir s’ils ont compris ? Avec l’humour, forcément, des réactions sont visibles. Même si ce ne sont pas toujours des éclats de rire, un petit sourire ou un regard étonné nous informent que l’enfant a compris ou non ce qu’il vient de lire. Nous les rééducateurs sommes bien évidemment très attachés à la compréhension de ce qui a été lu.

 

Ayant un caractère entreprenant, j’ai décidé ensuite de professionnaliser ma méthode, de trouver un illustrateur de talent, une graphiste compétente pour  la mise en page, une imprimerie etc. Mon objectif était simple: créer la méthode de lecture la plus efficace et la plus motivante pour les enfants, sacrée ambition 🙂 Je ne savais pas que la route serait si longue et difficile.

Grâce à un ami, j’ai trouvé une graphiste compétente et sympathique près de chez moi à Soissons. Pour les illustrations, après des recherches sur Internet, je suis tombé en admiration devant les illustrations de Rémy Tornior.  Je l’ai contacté par l’intermédiaire de son agent et mon projet lui a plu.  Il a accepté d’illustrer Apili, le projet ayant, pour lui aussi, beaucoup de sens.

 

Ca y est, Apili devient réalité.

Après de longs mois  de travail, grâce aussi aux avis et à la relecture d’amis et de collègues, nous sommes arrivés au bout du projet fin janvier 2020. Le grand jour est arrivé début février, l’impression de premiers exemplaires dans une imprimerie belge située à Gand. Apili sera disponible quelques semaines plus tard.

Pourquoi utiliser Apili dans votre pratique?

Vous souhaitez motiver vos patients à apprendre à lire?  Vous souhaitez passer un bon moment avec eux en séance ? Vous voulez vous assurer qu’ils comprennent ce qu’ils lisent ? Si c’et le cas, Apili vous sera très utile. Ma femme et moi l’utilisons en séance depuis longtemps et sommes souvent surpris de l’impact de l’humour sur les enfants, mais également sur leurs parents. Si vous décidez d’utiliser Apili, je serai ravi d’avoir votre avis, qu’il soit positif ou négatif, tant qu’il est constructif. Pour cela, n’hésitez pas à nous joindre à l’adresse [email protected]

J’aimerais continuer à améliorer cette méthode grâce à vos retours. D’avance, merci ! 

Benjamin Stevens

Donec sollicitudin molestie malesuada. Nulla porttitor accumsan tincidunt. Pellentesque in ipsum id orci porta dapibus.

Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Donec velit neque, auctor sit amet aliquam vel, ullamcorper sit amet ligula. Curabitur aliquet.